AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 One Night...[Ulrich]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Astrid Vaugier
Je suis une femme… Les films d’horreurs et d’actions ce n’est pas mon truc…
avatar

Féminin Nombre de messages : 53
Pensée du moment : >>Profiter de ses vacances bien mérités !
Profession : Bibliothécaire
Love : My Baby...♥
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Je soupçonne: Personne!Enfin pour l'instant...
Indice De Survie:
70/100  (70/100)
Fréquentations:

MessageSujet: One Night...[Ulrich]   Jeu 5 Juil - 6:56

[[HJ::C'est pas trop petit le post j'espère !]]

Il était tard le soir très tard environs dans les deux heures du matin et Astrid n'était pas capable de dormir dans ce manoir, elle ne savait pas vraiment pourquoi... Peut-être à cause qu'elle n'était pas chez elle ou seulement parce qu'elle avait une période d'insomnie intensive... Bref Astrid regardait par la fenêtre le Jaccuzzi libre avec de l'eau bleu claire claire. Humm... C'était très tentant, elle décida donc de mettre son Bikini bleux turquoise avec des fleurs Hawaienne. Mais elle faisait très attention pour ne pas réveiller ses colocataires car çe n'était guère plaisant de se faire réveiller à cette heure ci à cause de la jeune demoiselle. Elle marcha dans les couloirs assez discrétement sur la pointe des piends et arriva enfin au Hall d'entrée.Mais avant elle décida d'arrêter à la cuisine pour aller se chercher quelques fraises et avec une fondue au chocolat pour les tremper.Heureusement,dans le frigidaire il y en avait tout pleins.Mais soudain en prenant le pot de fondue au chocolats une tasse remplis de café froid,tout éclata et il y avait pleins de verre par terre. Pluisque c'était quand même dangereux que quelqu'un s'accroche Astrid prit un ballai et ramasser la tout et le jeta à la poubelle du coin en espérant qu'il n'y avait plus de morceaux de verre.Mais qui avait eu la stupide iddée de garder un café dans le réfrigérateur et de le laisser là ?! Elle prit sa bouff qu'elle voulait et partis à la direction du jacuzzi avec sa camisole,sa jupe en jeant, ses sandales et bien sur son i-pod nano bleu.Mais c'en a faisait du stock pour seulement une petite baignade nocturne xDElle avait finalement cefameux Jaccuzzi devant ces yeux.Il était quand même assez gros,on pouvait au moins rentrer quatres.Astrid enviait le propriètaire qui avait ce Jaccuzzi, elle révait toujours d'en avoir un mais elle avais pas l'argent pour. La profession de bibliothécaire ne paye pas beaucoup mais elle aimait ce job.

Elle ota ça jupe et sa camisole qui cachait son bikini et les posa sur le bords du Jacuzzi. Elle embarqua légérement dans le bassin d'eau et pris son ipod nano bleu et le mis à ses oreilles et ferma les yeux. Elle posa son i-pod sur le bord pour ne pas qu'il chute dansl'eau car elle l'avait quand même payer dans les 200 $$ avec toute ces taxes et la garantie etc. Elle écoutais présentement Pretty Ricky-On the Hotline qui est une reprise de Let's talk about Sex baby version R&B excellente et bien relaxant.Elle ouvra le couvercle de fraise et en trempa une dans le chocolat au lait.Humm...C'était excellent voire délicieux.

Ça faisait assez longtemps qu'Astrid n'avait pas aussi bien relaxer qu'en ce moment.Car en Angleterre il fallait toujours qu'elle travaille et fallait bien qu'elle s'occupe de sapetite de deux ans.Avec tous ça elle n'avait jamais le temps.De plus,Astrid voulait tout le temps que sa fille soit le moin possible dans une garderie car on sait jamais qu,est ce qui peut se passer à l'intérieur.C'est pourquoi elle demandait à sa soeur avec qui elle était très complice,elle aurait bien aimé qu'elle viennent avec elle.Mais malheureusement elle n'était pas invité,elle ne pouvait quand même pas la mettre dans sa valise xD Heureusement qu,elle savait que sa mère allait très bien s'occuper de sa petite sinon elle n'aurait jamais venus sur l'île et aurais refusé l'invitation de Mme O'Nyme.Mais d'ailleur qui était cette femme...personne ne le savait.Ce qui était d'ailleur très étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ulrich Van Perth
Qui dit homme ne dit pas coupable.. Vous êtes sexistes ma parole…
avatar

Masculin Nombre de messages : 824
Pensée du moment : L'absinthe. Huhuuu chérie viens voir xD
Profession : Fils de. & Baron par la même...
Love : Fiancé forcé d'une blondinette inconnue &hystérique
Date d'inscription : 28/06/2007

Feuille de personnage
Je soupçonne: Tout le monde. C'est évident, ils veulent tous ma peau (a)
Indice De Survie:
98/100  (98/100)
Fréquentations:

MessageSujet: Re: One Night...[Ulrich]   Ven 6 Juil - 4:09

[Mais non t’en fais pas, ça va très bien^^]

Un léger soupir quitta ses lèvres à peine rosées alors que le jeune homme passait sa main dans ses courts cheveux blonds. Il venait à peine de quitter sa chambre, tentant de faire le moins de bruit possible pour ne pas éveiller ces… il répugnait à même penser à ces espèces de choses grouillantes et bruyantes qu‘on nommait communément… colocataires. Ordinairement il se serait probablement appliqué avec le plus grand soin à effectuer le maximum de bruit pour embêter cette vermine grouillante, surtout le psychopathe brun là mais le jeune baron se doutait qu’en faisant ainsi, il n’allait qu’être retardé voire dans le pire des cas non seulement questionné mais accompagné si un de ces débiles manifestait également l’envie d’aller prendre l’air. Alors il se trouvait dans les couloirs du manoir, à flâner presque innocemment d’un pas léger, effleurant à peine le sol, l’oreille tendue, guettant le moindre bruit. Pourvu qu’il ne retombe pas sur l’hystérique blonde… Par mesure de sécurité entre cette mijaurée d’américaine, il avait enfilé par-dessus son boxer un jean mais ce n’était pas vraiment une protection efficace face à une folle pareille malheureusement.
Bref, il se trouvait donc à roder tel un voleur à moitié dénudé dans les couloirs du manoir avec l’intention visible de se tirer de cet endroit qui lui flanquait la chair de poule, ne serait-ce qu’avec les multiples grincements qui résonnaient sans qu’Ulrich en soit le moins du monde l’auteur.


Bordel. C’est quoi ce manoir ? marmonna-t-il sans grande conviction alors qu’il descendait les grands escaliers en frissonnant à chaque pas.

Alors qu’il allait finalement faire demi-tour après un petit détour par la cuisine, il vit de la lumière provenant depuis la piscine intérieure. Intrigué par l’énergumène qui se trimballait ainsi à plus de deux heures du matin, c’était évidement très suspect pour une baignade nocturne et priant pour que cela ne soit pas la personne à qui il pensait, le jeune héritier Van Perth s’y dirigea encore plus prudemment qu’auparavant et entra, jetant un coup d’œil prudent avant de s’y engager, voyant la pièce vide. Bizarre… C’est alors qu’il remarqua que la lumière provenait d’une des pièces adjacente à celles-ci. Sur la pointe des pieds, le jeune homme s’en approcha et entrouvrit la porte, une délicieuse chaleur venant l’accueillir sur le seuil. Soulagé après le froid qui avait presque agressé son délicat épiderme, Ulrich entra et referma prudemment la porte, tendu. Quelle ne fut pas sa surprise et son horreur lorsqu’il distingua une tête blonde dans le jacuzzi.

P-Pas possible. Elle me suit ou quoi ?

Son murmure effaré était si bas que la personne ne l’avait certainement pas entendu. Décidant tout de même d’en avoir le cœur net, le blondinet se décala légèrement de manière à pouvoir détailler un peu plus la jeune femme sans pour autant se faire voir. Apparemment elle était en train de manger quelque chose mais il ne savait quoi. Un seul coup d’œil et il serait fixé. Ne pouvant déterminer avec précision les traits de son visage, il se tint au seul élément qui saurait disqualifier ou non la furieuse blondasse à laquelle il avait affaire : sa taille de poitrine [XD]. Eh oui en un examen mammaire involontaire, il avait appris la taille approximative de la fillette qui l’avait agressé mais là face à celle qui se tenait dans le Jacuzzi, l’autre emmerdeuse ne faisait pas le poids, elle était vraiment dépassé et de très loin pour ce que le jeune baron pouvait en juger. A présent, de deux choses l’une. Soit il quittait l’endroit comme un voleur, soit il faisait connaître sa présence. Rhô et puis zut hein. Ulrich s’appuya nonchalamment contre le mur et adopta son air « je m’en foutiste » qui lui allait divinement bien.


Ce n’est pas un peu tard pour la détente ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
One Night...[Ulrich]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pigment Moonlight Night
» couches Sweet-Night
» One night stand
» sweet night
» Déception fard Nars "Silent night"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le premier étage :: La Piscine Intérieur / Le Spa-
Sauter vers: