AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pourrais-je le manger? (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marquise Atwood
Je suis une femme… Les films d’horreurs et d’actions ce n’est pas mon truc…
avatar

Féminin Nombre de messages : 189
Age : 28
Pensée du moment : Abuse du présent, laisse aux rêveurs le futur et aux morts le passé
Profession : Infirmière
Love : Steward mais est ce que ça compte pour lui?
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Je soupçonne: Personne
Indice De Survie:
23/100  (23/100)
Fréquentations:

MessageSujet: Pourrais-je le manger? (Libre)   Jeu 5 Juil - 1:22

Dur réveil, Dure journée, il fallait dire que notre petite Marquise était épuisée, bien que ses yeux pouvaient dire le contraire, cette dernière était tout à fait exténuée. Elle avait fait déjà plus de 30 heures en ligne question de s'assurer que tout ses patients auront ce dont ils nécessitaient en plus de devoir préparer les bagages et s'Assure de trouver quelque chose à mettre pour le voyage. La journée de la veille, la demoiselle eut l'impression de tourner en rond, elle passait aussi bien de l'hôpital à la maison, de la maison au supermarché, tout comme se rendre chez la voisine afin que celle-ci s'occupe de son petit chien, un Westie. à vrai dire, la petite blonde ne s'était nullement souciée d'elle même, trop préocupée à s'assurer que tout soit dans ses malles, que le chien soit bien et tout qu'elle oublia à nouveau de se nourrir. Son prétexte était qu'elle n'Avait pas le temps, il fallait égallement qu'elle rende visite à son père afin de lui dire ses adieux. C'était temporaire certe mais ils étaient fatalement liés et elle ne pouvait partir sans lui dire au revoir, c'était plus fort qu'elle. Depuis cette nuit de Noël plus rien ne pouvait remplacer l'amour que lui portait son père. C'est un peu en quelque sorte la raison pour laquelle notre Marquise n'Avait jamais eu en tant que tel un petit ami officiel. Non aucun ne semblait être assez bien pour la Atwood aux yeux de son père et selon lui mieux vallait la connaître seule que malheureuse. Ce qu'il ignorait était que sa solitude la rendait malheureuse, elle ne voulait nullement vivre toute sa vie dans l'espoir d'un jour rencontrer l'âme soeur et elle devait le faire comprendre à son père mais celui-ci semblait être plus têtu qu'une mule et donc il semblerait que ça soit un total échec.

Parlant justement d'âme soeur, la petite blonde portait un espoir pour ce qui était du ravissant docteur Amstrong. Il avait tout pour lui, du moin tout ce dont Marquise désirait, c'est à dire un emploi merveilleux, qu'il y mette du coeur à l'ouvrage et non pas simplement pour l'Argent. Il avait égallement des yeux magnifiques , presque à la troubler, il avait égallement un coeur en or, une âme charitable et il était un grand rêveur, il voyait le monde à sa façon et réfléchissait longtemps à ce que ce monde pourrait devenir si on y mettait un peu du sien. Il avait une certaine même manière de voir la vie que notre Marquise. Tout pour la faire chavirer, cependant, une fois de plus cela ne plaisait pas à son père, et là ce n'était pas que le garçon en question n'était pas assez bien pour sa fille mais bel et bien parce que celui-ci avait été marié et sa femme était décédée. Selon lui, il n'y a qu'un seul et unique amour et non deux ou même trois, comme si remplacer un être chère était comme changer de culottes. Non c'était bien plus lourd que cela, il y avait là des complications, il fallait donc que Marquise prenne en compte le fait que sa mère avait été le premier et le dernier amour de son père et que celui-ci avait refait sa vie sans elle mais ne l'Avait pas non plus remplacer par une autre. Si ça se trouvait le médecin avait séjà des enfants, au risque de les troubler davantage, mieux vallait qu'elle se tienne tranquille. Enfin elle ne pouvait pas s'était plus fort qu'elle surtout qu'elle savait que Steward nécessitait d'aide, c'était flagrant le pauvre, il ne savait plus où il en était depuis un an, il ne manquait plus que Marquise pour lui venir en aide, à vrai dire pour de tout suite, la demoiselle ne s'Attendait à rien, simplement le fait qu'il l'ait invité la rendit quelque peu perplexe. C'était un geste fort touchant, cela l'Avait animée mais en même temps la demoiselle se voyait comme étant un fardeau, elle ne voulait pas lui donner des ennuis, s'il voulait être seul et qu'elle se pointait soudainement?

Non mieux vallait ne pas trop y penser sous peine de se tracasser davantage, dans ces
cas, elle ne risque que de sortir une connerie qui risquerait de trahir son comportement habituel. Enfin notre chère Marquise voulait tout simplement se détendre,récupérer un peu de toutes ces heures passées à l'hôpital, toutes ces nuits blanches maintenue simplement par un café moka. Non rien de tel que de prendre un peu de vacances et à sa grande surprise monsieur Atwood ne daigna pas de sa décision ni même de la compagnie qu'elle aurait durant ce séjour. Non rien de tout cela, il était heureux pour elle, enfin pour une fois qu'elle prennait du temps pour elle. Notre petite blonde prit alors le premier avion enfin de se rendre sur les lieux, le vol ne fut pas tout à fait très long puisqu'il s'agissait du même pays, c'était une idée de Dr Amstrong, il n'avait tout à fait envie de se rendre par train ni même en voiture, il ne fallait pas s'en plaindre n'est ce pas? Tout juste arrivés sur l'île, le docteur avait quelque préocupations de son côté, il ne pouvait demeurer auprès de Marquise, enfin c'était comprenable, après tout il avait ses valises à défaire et puis il pouvait bel et bien y avoir une urgence sur l'île qui sait? Non mieux vallait le laisser vaquer à ses occupations et voilà que la petite blondinette s'était retrouvée seule pour l'Avant midi, que pouvait-elle faire qui ne prenderait pas trop de son temps? Oui parce qu'il y avait un banquet en soirée et que même si la demoiselle était de nature simpliste il fallait bel et bien qu'elle vêtisse de manière chic question ne point se sentir à l'écart des autres.

Tant de possibilités et notre chère demoiselle demeura une éternelle indécise, rien n'allait, ce n'était pas qu'elle était difficile mais il fallait planifier tout de même un certain temps, elle ne pouvait pas trop s'éloigner du manoir sous quoi Steward pouvait venir à l'Appeller d'urgence. Dur dur mais tout de même une idée quelque peu floue se fit dnas sa tête, pourquoi pas faire une marche, après tout cela lui donnera une chance d'explorer les environs, question de savoir où aller si elle voulait inviter le docteur. Trop absorbée par lui, il fallait pourtant qu'elle décroche un peu question de pouvoir vivre pleinement de sa propre vie. C'est donc pour cette raison que la jeune blonde s'était soudainement abandonnée à elle même, tentant de suivre un petit sentier, se laissant guider pleinement par le vent et par la lumière queqlue peu hésitante du soleil. Après avoir pris une bonne marche d'au moin vingt minutes, question de faire par la même occassion quelque peu d'exercice, elle se rendit compte qu'il y avait un magnifique potager, plusieurs plants y régnaient, c'était fou toute la diversité qu'il y avait. Le couple O'nyme devaient être de grand connaisseurs de fruits puisque toutes les bourgeons avaient fleuries, les plants avaient des fleurs et les fleurs des fruits. Il y avait là une grande variété, cependant un fruit capta davantage son attention. Les framboises, ceux-ci étaient dans un coin un peu plus sombre du potager, une plante enroulée à une planche de bois.

Enfin Marquise se sentait quelque peu mal à l'Aise, elle n'Avait dans sa poche qu'un petit sac de 100 gr de noix. C'était bien consitant des noix avec un haut taux de protéines mais il était clair que cela n'était pas suffisant pour un repas complet. Malheureusement la jeune femme ne semblait pas avoir vu la cuisinière ni même les maîtres de lieux en cette journée ou du moin elle ne leur avait pas donné la chance d'aller à sa rencontre. Oui parce que la Atwood avait quitté le manoir dès lors son arrivée, elle avait déposé ses bagages vite fait et s'était eclipser dans les environs pour explorer. Donc la demoiselle s'avanca davantage vers les framboises et se pencha curieusement. Elle n'était de nature voleuse mais avait affreusement faim et personne ne traînait dans les envirions du moin c'est ce qu,elle pensait. Toute manière, Marquise était franche, elle irait payer et avouerait ses torts par la suite. Peut-être bien que cela lui donera la chance de sociabiliser avec quelqu'un de l'île. C'était tout de même un pêché et puis il ne fallait pas voler aux autres,surtout de la nourriture, mais la jeune femme n'Avait vu aucun commerce dans le coin,ni même quelquonque repas présenté pour les invités c'est pourquoi elle se servit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcia Hurrington
J’ai un secret, ils avaient un secret. Ils sont morts, je suis en vie ...
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Profession : Cuisinière pour la petite soirée
Love : Son mari
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Je soupçonne: Personne
Indice De Survie:
70/100  (70/100)
Fréquentations:

MessageSujet: Re: Pourrais-je le manger? (Libre)   Jeu 5 Juil - 2:07

La jeune femme brunette nommée Marcia avait passée une assez bonne journée, elle avait rencontré plusieurs personnes très intéressantes, elle avait aidé une jeune femme sans défense et en danger dans le grenier, elle avait bien manger, du bon gâteau et une bonne soupe, elle se plaisait bien dans ce manoir même si, à son arrivé et depuis sa première journée de séjour, il lui avait paru comme un manoir de film d'horreur. Sur les horloges qui tombait sur les nerfs de tout le monde, il sonnait bientôt 16 heures. Le buffet était prévu vers l'heure de 8h30, Marcia trouvait cette heure un peu tard mais elle n'y pouvait rien et cela lui laisserait plus de temps pour faire un excellent festin. Pour le souper de ce soir, elle avait l'intention de préparer du poulet avec des légumes et de la salade avec des fruits et des légumes, pour entré, des crudités ainsi que des crustacées et pour le dessert, une excellente tarte aux framboises et bleuets mais si elle voulait préparer tout cela, elle recherchait des fruits et légumes frais d'un jardin, c'est toujours meilleur !

Elle ne savait pas vraiment où était le potager du manoir comme elle n'avait pas déjà fait tout le tour de celui-ci. Elle demanda à une jeune femme aux cheveux noirs si elle le savait et elle lui avait indiqué qu'il fallait prendre la porte à l'arrière puis suivre le petit chemin de terre. On voyait le potager a partir du chemin de terre.

Elle suiva donc les indications de cette jeune femme en n'oubliant pas de la remercier avec un grand sourire, comme à son habitude, rien n'avait changé depuis qu'elle était arriver sur cette île, sauf peut-être qu'elle avait développée un peu son jugement du fait qu'elle jugeait plus les gens au premier regard et du premier dialogue. Elle arriva enfin au potager. Sa sentait très bon la nourriture. Les fruits et légumes avaient l'air soigneusement entretenue mais maintenant, s'était rendu la tâche de Marcia de s'en occuper. Elle alla dans la petite cabane tout près qui contenait les outils de jardinages. Elle prit un panier et un arrosoir. Elle mit de l'eau dans celle-ci puis commença à arroser la terre. Elle alla la porter et lorsqu'elle ressortit, elle vit une femme qui regardait les denrées d'un air affamé. Elle souria et attendit, la jeune femme avait l'air de penser qu'elle était seule. Elle cueillit quelques framboises.


"Tu peux te servir, tant que tu ne les prends pas tous pour qu'il m'en reste pour le dessert de ce soir !"

Elle souria et sortis de la cabane doucement. Elle s'approcha de la jeune femme et se présenta aussi, son panier dans la main.

"Je m'appelle Marcia, et vous ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marquise Atwood
Je suis une femme… Les films d’horreurs et d’actions ce n’est pas mon truc…
avatar

Féminin Nombre de messages : 189
Age : 28
Pensée du moment : Abuse du présent, laisse aux rêveurs le futur et aux morts le passé
Profession : Infirmière
Love : Steward mais est ce que ça compte pour lui?
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Je soupçonne: Personne
Indice De Survie:
23/100  (23/100)
Fréquentations:

MessageSujet: Re: Pourrais-je le manger? (Libre)   Jeu 5 Juil - 15:14

Le petite blonde étant quelque peu distraite ne remarqua nullement l'Arrivée d'un femme brune arrivant sur ses arrières, en fait, Marquise n'Attendait personne en particulier et certainement pas la cuisinière en personne.Enfin bref, ce n'était nullement amusant que de se faire prendre sur le fait masi que voulez-vous, si la Atwood avait eu un peu plus d'Aide dès son arrivée au manoir où bien elle avait tenter de prendre de l'information à un certain endroit, alors peut-être bien que notre anglaise ne soit pas en ces lieux entrain de cueillir des framboises pour couper sa faim. C'était tout de même pas de chance, à peine venait-elle de débarquer sur les lieux, qu'elle prenne l'idée de prendre un de ces fruits que soudainement surgit de nul part, une femme se pointe. Pas de bol vriament mais tout de même la jeune Atwood pris alors un visage virant au rouge tomate la poussant devenir vraiment mal à l'Aise.

Là ce n'était pas le fait que la dame se pointe mais bel et bien parce que Marquise s'était permise de fouiller sans raison valable aux première vues. La jeune anglaise, affamée avait pris queqlues framboises au creux de ses mains pour ensuite en porter une à la bouche avant que la dame n'apparaisse. La Atwood demeura figée sur place, ignorant où se diriger, quoi faire et surtout quoi dire. Oui parce que il n'y avait pas mille solutions à ce conflit, ou du moin cette erreur. Marquise chercha alors dans son sac à main ses mouchoirs et en prit un afin de s'essuyer les mains, elle s'approcha davantage de la dame avec un sourire timide et les sourcils froncés
.

-Je suis vriament désolée, je l'ignorais, en fait je vous ai cherché durant cet avant midi et jamais je ne vous ai trouvé. J'Avais vraiment une faim de loup alors je me suis servie. Ne vous inquiétez pas je comptais vous les payer, je peux peut-être vous aidez à cueillir ces fruits ou bien vous aidez à la cuisine pour réparer mes torts. Je suis vraiment confuse, je m'Attendait pas à voir, je suis vriament désolée.

Étrangement la jeune femme ne semblait aps être en rogne, ni même en colère pour cette cueuillette ni même pour le fait de la prendre sur le fait d,avoir prit les fruits de la soirée. Ce n'était pas que cela dérange Marquise mais bel et bien parce qu'une personne normallement constituée maudirait le voleur non? Enfin peut-être bien que la jeune inconnue soit de même nature que notre jeune anglaise, enfin ça serait à voir, pour l'instant il n'y avait rien de total flagrant qui puisse faire douter Marquise de sa confiance. Non aux premiers abords, cette jeune fille lui semblait fort sympathique mais mieux vallait ne pas trop s'aventurer sur le terrain, après tout elle ne la connaissait pas plus que cela et mieux vallait se méfier. Mais comment? Surtout pour a Atwood, cette petite toujours prête à aider ceux qui en sont dans le besoin,comemnt fera t-elle pour se méfier? Un peu ttrop dur mais il faudra qu'elle s'y habitue, après tout cette planète regorge des gens pas nets et de malfaiteurs, elle avait cru en remarquer étant donné l'état dans lequel elle s'était retrouvée dans son adolescence. Une pensées qui la bouversa au point de lui faire tomber de la main ses petites framboises. Cherchant à chasser cette idée, la jeune femme se présenta sous Marcia. Tentant d'esquiver ces émotions soudaine, elle s'avanca davantage et prit la main de son interlocutrice pour la serrer

-Ravie de faire votre connaissance, je suis Marquise. Vous êtes la cuisinière de ces lieux n'est ce pas?

Tout pour éviter que Marcia lui pose des questions sur cette soudaine réaction de perplexité. Non il ne fallait pas revenir sur son passé, sinon elle trouvera un autre moyen de dévier la conversation, pourvu qu'elle n'ait rien remarqué.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marcia Hurrington
J’ai un secret, ils avaient un secret. Ils sont morts, je suis en vie ...
avatar

Féminin Nombre de messages : 82
Profession : Cuisinière pour la petite soirée
Love : Son mari
Date d'inscription : 04/07/2007

Feuille de personnage
Je soupçonne: Personne
Indice De Survie:
70/100  (70/100)
Fréquentations:

MessageSujet: Re: Pourrais-je le manger? (Libre)   Ven 6 Juil - 4:30

La jolie brunette n'avait pas fait de bruit depuis la petite cabane en bois et la jeune femme était arriver pendant qu'elle rangeait l'arrosoir vert lime où Marcia l'avait trouvée, toujours son petit panier couleur beige. Même si elle n'avait pas fait de bruit, elle avait vu la jeune femme hésiter pour prendre des framboises mais la faim et la beauté de ce fruit l'avait poussé à commettre cette fatale erreur. Voler paraissait mauvais mais le potager était à tout le monde et il y avait près de cinq plantes à framboise et puis, c'est vrai qu'elle n'avait rien préparé pour le midi. Le lendemain, elle se promit de le faire, pour que cela ne se reproduise plus mais cette fois, avec quelqu’un qui serait totalement contre cela. Mais apparemment, la jeune femme était vraiment gêner pour en devenir rouge. Marcia souria, non de rire mais pour la rassurer que cela n'était pas très mal. La brunette lui répondit donc d'un ton doux.

"Ne vous inquiétez pas, ce n'est pas grave du tout et puis, ce n'est que de simple petites framboises, elles vont repousser !"

Elle souria et c'est à ce moment qu'elle s'approcha de la jeune blondinette. C'est aussi à ce moment qu'elle vit la jeune femme un peu hors de ce monde, elle avait l'air de réfléchir ou de voir quelque chose de son passé. Marcia voulait lui demander si tout allait bien mais la femme devant elle revint sur la terre à en même échapper ses trois-quatre framboises dans sa main. Marcia décida d'oublier ce qu'elle avait vue et ce présenta aussitôt. Les deux femmes se serrèrent la main.

"Enchanté Marquise! En effet, je suis la cuisinière de ce lieu, mais seulement pour l'été! "

Elle souria puis desserra sa main pour la mettre sur le long de son corps.

"Et vous, vous êtes ici car vous avez été invité ou bien car vous travaillez ici?"

Elle attendit la réponse de la jeune femme.

"Pendant la conversation, je peux ramasser mes fruits ?"

Elle espérait que Marquise voudrait car sinon elle prendrait du retard sur le ramassage de fruits et de légumes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourrais-je le manger? (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourrais-je le manger? (Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manger ce qu'on veut... Zermati pour les enfants ?
» peut on manger du hareng frais ou cuit fumé??
» eau libre
» Pas faim....envie de manger .....gggrrrhhhh
» Qu'allez vous manger à noël ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'extérieur du manoir :: Le Potager-
Sauter vers: