AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Améliorer son anglais [PV. à la Présidente^^]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antonio Perral
Qui dit homme ne dit pas coupable.. Vous êtes sexistes ma parole…
avatar

Masculin Nombre de messages : 560
Pensée du moment : Oublier mon cruel père et mes crétins de demi frères
Profession : Etudiant en droit?
Love : Ce mot existe?
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Je soupçonne: Peut être toi... J'espère que non
Indice De Survie:
72/100  (72/100)
Fréquentations:

MessageSujet: Améliorer son anglais [PV. à la Présidente^^]   Mar 3 Juil - 21:02

Le jeune homme avait visité les quelques endroits qu'il pouvait dès son arrivée. D'ailleurs il était étonné de voir à quel point cet endroit pouvait être immense. Dans la maison de Antonio -ou plutôt dans celle de son père- on connaissait le luxe, vu que son père était un peu narcissique et adorait se savoir riche, mais par contre il n'y avait pas autant d'espace que l'on trouverait dans cet endroit. Disons plutôt que le père d'Antonio préférait exagérer en rendant presque sa demeure décoré tout en or. La famillle Perral adorait se savoir riche et de montrer aux autres qu'ils étaient riches. Ils étaient riches certes mais par contre vu qu'ils avaient comme voisins des pauvres villageois avec peu de moyens, alors les Perral n'étaient pas si riche que l'on penserait. Ils étaient juste un peu plus aisés par rapport à la normal rien de plus. Là Antonio pouvait avoir une véritable notion de la richesse. Le jeune homme avait en effet longtemps cru que le luxe n'était que paillette, strass, et or; mais il découvrait que le luxe pouvait être l'espace.

Bref le jeune homme se sentait vraiment tout petit dans ce nouvel univers. Un peu mal à l'aise aussi. Passant par le salon, le jeune homme découvrit alors une immense bibliothèque. Même dans l'établissement où il travaillait en Angleterre, la bibliothèque n'était pas aussi grande. Le jeune homme fut surpris de voir un tel endroit, de voir autant de livres. Bref il y avait de quoi lire pour au moins un siècle. Cela lui rappellait les heures qu'il passait à la bilbliothèque à se faire toujours remettre à l'ordre par cette vieille bibliothècaire. Vous savez le genre de vieille dame qui n'arrête pas de s'énerver pour un petit murmure et dont l'haleine sentait qu'elle avait passé l'âge. Enfin bref le jeune homme ne voulait surtout plus repenser à cette vieille dame à qui il a toujours montré du respect, mais ce ne fut pas réciproque. Enfin bon... Le jeune homme prit un livre au hasard et remarqua qu'il s'agissait de l'anglais. Le jeune homme connaissait bien entendu l'anglais, sinon il n'irait pas dans un établissement en Angleterre pour y faire le droit, mais il devait tout de même avouer qu'il avait du mal avec la langue.

Les premières fois furent plutôt difficiles pour le jeune homme qui se demandait toujours s'il allait s'en sortir avec la langue qui fut pourtant la plus utilisée dans le monde. Mais que voulez vous, on ne pouvait pas être bon partout tout de même. Cependant le jeune homme avait fait des progrès remarquables concernant la langue, mais pas assez malheureusement pour lui. Si le jeune homme comprenait en gros ce qu'on voulait dire en général lorsqu'une personne lui parlait en anglais, ou lorsqu'il lisait de l'anglais, il avait cependant toujours du mal à comprendre les détails. Et pourtant Antonio faisait des efforts, mals apparemment ses efforts ne furent pas récompensés. Le jeune homme n'avait apparemment pas la bonne technique. Le jeune homme sourit en prenant un livre et en laissant tomber son sac. Le livre qu'il avait pris s'intitulait "Apprendre l'anglais facilement TOME 3". Le jeune homme ouvrit le livre et déjà c'était devenu compliqué pour lui. Car ce tome n'était pas fait pour les débutants. Enfin si mais il demandait tout de même un niveau bien plus important qu'un simple débutant. Le jeune homme n'avait encore jamais vu de telles structures, mais il en fallut beaucoup pour impressionner le jeune homme. Cependant il était tellement plongé dans ce qu'il était en train de lire qu'il n'entendit pas une personne s'approcher de lui par derrière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lost-and-survived.forum-2007.com/index.htm
Noémie Dubois
Je suis une femme… Les films d’horreurs et d’actions ce n’est pas mon truc…
avatar

Féminin Nombre de messages : 509
Pensée du moment : Je suis parfaite, et alors ?!
Profession : Future Reine d'Angleterre voire Premier Ministre
Love : Personne n'est assez bien pour moi
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Je soupçonne: Toi, ou peut être toi en fait =]
Indice De Survie:
100/100  (100/100)
Fréquentations:

MessageSujet: Re: Améliorer son anglais [PV. à la Présidente^^]   Mer 4 Juil - 1:38

Noémie avait bien déjà visité ce manoir sordide et lugubre de long en large et même en travers, mais rien à faire, malgré sa grandeur, elle tournait inlassablement en rond. La jeune femme était en effet une citadine. Par conséquent elle avait besoin de voir des gens différents qu'elle pouvait critiquer à sa guise avec ses amis dans la rue - genre repérer les défauts des gens était un exercice hilarant, je vous jure -, elle avait besoin de macadam, de magasins à n'en plus finir, de rues, d'animation, de garçons canons avec qui flirter d'une façon tout à fait innocente, du bruit des voitures, des fêtes endiablées, de délicieux cocktails, de coups de fils avec les grands couturiers, de voyages en jet privés. Bref, être sur une île lui donnait franchement l'impression d'être enfermée. Dans une cage dorée, certes, mais enfermée quand même. Et Noémie n'était pas le genre de personne à aimer être enfermée. Elle était libre et indépendante, voilà tout. Sans être pour autant claustro, elle se sentait légèrement mal à l'aise en arrivant d'un bout à l'autre de l'île et en voyant l'océan à perte de vue. Déprimant. Et ces salauds d'hôtes qui ne montraient même pas le bout de leur nez. Irrespect total. Enfin comptez sur elle pour leur regler leur compte dès qu'ils franchiront la porte du manoir. Si ils ne savent pas à quel point ça fait du bien de se faire crever les yeux à coups de talons Manolo, ils finiront par le découvrir d'eux mêmes. NON, Noémie n'était pas violente pour un sou, je vous l'assure. Elle avait simplement certaines valeurs et aimait qu'on les respecte et qu'on évite de les bafouer de la sorte. Et c'était tout à fait normal.

Bref, il n'y avait même pas de fiestas gigantesques dans ce manoir histoire de rattraper le carnage et si ça continuait comme ça, ça n'allait pas être des vacances mais un truc monstrueusement déprimant. Genre une maison de retraités. Putain, fallait se bouger, une bande de jeunes ensemble était censée s'éclater, non ?! La belle brune s'habilla à la hâte - de toute manière elle n'avait pas besoin de se pomponner pendant des heures pour être canon - enfilant une petite jupe en jean Rock & Republic réhaussé par un débardeur rouge Marc Jacobs. Une paire de ballerines histoire d'être plus décontractée et le tour était joué. Parfait. Noémie sortit de sa chambre après un clin d'oeil mutin à son miroir, ne sachant pas réellement que faire. Bon, faute de mieux, on allait de nouveau aller s'égarer dans le manoir. Passionnant je sais. La belle rejetta ses cheveux bruns en arrière tout en replaçant d'une façon convenable son sac à main sur son épaule, avant de s'avancer de son éternelle démarche féline et gracieuse, acquérie après des années de danse classique. Vous savez, ce sport divin qui vous sculpte un corps de rêve et un vous offre un port de tête aristocrate à se damner.

Bref Noémie errait sans but particulier, souriant vaguement à certaines têtes avenantes ou - au contraire - adressant un simple regard mépriant à d'autres, selon des critères qui lui était bien évidemment propre. Passant par le salon richement décoré - mais qui restait sombre, peu acceuillant et surtout désespérement vieillot - la jolie brune finit par atterir dans une immense bibliothèque, vous savez, le même genre qui se trouve dans la Belle et la Bête xD. En moins lumineux par contre, il fallait bien l'avouer. Sous un air certainement futile et superficiel, Noémie était une jeune femme brillante - personne n'osait en douter - et plutôt cultivée qui ne refusait pas un bon livre lorsqu'il se présentait à elle. Par contre il était clair qu'entre un livre et une sortie, la sortie l'emportait. Elle n'y pouvait pas grand chose si elle avait un côté genre hyperactive. Sans prêter la moindre attention autour d'elle et sans apercevoir le garçon silencieux et canon plongé dans un livre, Noémie se passa avec désinvolture la main dans sa crinière brune et se dirigea au hasard vers un des rayonnages. Elle passa sa main sur les livres poussérieurx et eut la surprise de tomber sur un livre de Sartre 'Huis Clos' - une merveille qui plus est - intégralement en Français, la langue de son père qu'elle parlait donc couramment.

Se retournant finalement afin de se laisser choir gracieusement dans un fauteuil moelleux et commencer sa divine lecture, Noémie finit par se rendre qu'elle n'était pas seule et qu'un autre individu osait troubler l'ambiance parfaite de la bibliothèque. Honte à lui. La jeune femme s'approcha discrètement et posa son livre sur un fauteuil, avant de s'emparer dans un sourire de celui du garçon, le regardant lever la tête vers elle d'un air interloqué. La belle brune posa son regard bleuté sur la couverture et se mordilla la lèvre inferieure, tentant de réprimer un sourire narquois. Elle ne s'était pas franchement arrêté à dévisager le jeune homme qui lui faisait face pour le moment - grave erreur je sais xD - et s'était cantonné au livre qu'il regardait."Apprendre l'Anglais facilement" ?! Hum, peut être avait il un léger retard mental. Parce qu'à son âge l'anglais, il devait le parler depuis belle lurette. Oui, pas un instant la belle brune pensa que le garçon était étranger. Ca ne lui effleura pas l'esprit de toute façon, peu lui importait. Sans lever les yeux du livre, elle lâcha simplement d'un ton malicieux.


"Apprendre facilement l'Anglais". Interessant. Ce serait pas légèrement un livre pour attar... Relevant la tête vers le garçon, Noémie se rendit compte qu'il était carrément super canon et ne finit pas sa phrase, ajoutant d'un air mutin, tout en laissant tomber le dit livre sur le fauteuil à son tour, plongeant ses yeux bleus dans ceux du garçon. C'est pas dans les livres qu'on apprend à parler une langue. Y'a pas pire méthode par ailleurs. Enfin, sauf si tu t'ennuies tellement que lire est ta seule distraction. Je te comprendrai, les gens d'ici sont ennuyeux à en crever...

Noémie leva exagérement les yeux au ciel pour exprimer son propos, avant de s'asseoir enfin sur un fauteuil, croisant ses jambes dorées au passage.

_________________

. Being nasty makes me feel good .
She lights up the room

Simply Perfect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antonio Perral
Qui dit homme ne dit pas coupable.. Vous êtes sexistes ma parole…
avatar

Masculin Nombre de messages : 560
Pensée du moment : Oublier mon cruel père et mes crétins de demi frères
Profession : Etudiant en droit?
Love : Ce mot existe?
Date d'inscription : 26/06/2007

Feuille de personnage
Je soupçonne: Peut être toi... J'espère que non
Indice De Survie:
72/100  (72/100)
Fréquentations:

MessageSujet: Re: Améliorer son anglais [PV. à la Présidente^^]   Mer 4 Juil - 16:49

Le jeune homme se pensait seul. Il faut dire que lorsqu'on lisait, on plongeait dans un nouvel univers qui faisait justement qu'on oubliait tout autour de nous. C'était le cas en tout cas pour le jeune homme qui avait pris l'habitude de lire dans une bilbliothèque justement. Le silence lui permettait ainsi de se plonger dans l'univers de l'auteur. Enfin bref sauf que là il n'y avait aucun univers à explorer si ce n'est que de l'anglais. Le jeune homme reposa le bouquin sur une table, et sursauta en entendant une personne derrière lui. Bah oui un silence calme et paisible et tout à coup vous êtes surpris par une personne qui vint interrompre ce silence, quoi de plus surprenant. Surtout qu'en se retournant il put découvrir une jeune demoiselle, fortement ravissante, avec un côté esthétique fortement sophistiquée. On se rendait compte qu'elle venait d'une ville où avancée technique rimait aussi avec mode. La jeune demoiselle était le parfait modèle de la femme parfaite -du moins physiquement- que se ferait l'homme aujourd'hui. Avec un sourire timide, lorsque la jeune demoiselle commenca sa phrase elle devait penser qu'Antonio ne devait être qu'un attardé mental. Bon d'accord beaucoup de gens savaient parler anglais, mais beaucoup d'autres avaient toujours du mal. Ce n'était pas une raison pour traiter le pauvre Antonio d'idiot. Mais la jeune femme s'arrêta à temps pour que le jeune homme puisse saisir les derniers mots de la jeune demoiselle.

Elle tenait un autre discours comme quoi les langues ne s'apprenaient pas dans les livres. Dans ce cas pourquoi inventer donc des livres de langues? Mais il était vrai que ce n'était pas la meilleure technique et le jeune homme devait avoué que sur ce point cette ravissante inconnue avait raison. La première chose qui fascina le jeune homme -oui fascina je le répète bien- était le splendide regard de la jeune demoiselle. Un regard bleuté comme on n'en verra que trop peu dans notre vie. Le jeune homme en resta presque bouche bée, et encore heureux qu'il n'avait pas la bouche ouverte, sinon il se retrouverait bien malin devant cette jeune femme qui commencait de plus en plus à le fasciner et l'intriguer. La première impression était souvent la bonne disait on et la première impression d'Antonio était de se demander comment il allait s'en sortir avec une demoiselle d'une grande beauté, et qui semblait fortement cultivée. Déjà le jeune homme se sentit comme perdu mais il fallait qu'il se rattrappa vite.

Je me rends bien compte que ce n'est pas dans un livre que l'on apprend une langue. Le mieux est toujours de parler avec une personne, mais depuis mon arrivée, j'ai l'impression d'avoir affaire à... comment dit on cela déjà?... une maison fantôme

Par cette remarque il fallait vraiment être sourd pour ne pas avoir entendu le léger accent qu'employait le jeune homme. Enfin un accent hispannique cela restait tout de même à voir. En tout cas ce n'était pas l'affreux accent français que l'on pouvait entendre dans la majorité des cas. Le jeune homme sourit à la jeune demoiselle, faisant ainsi resplendir ses dents blanches. On aurait dit un jeune homme qui faisait une publicité pour une marque de dentifrice, enfin bon laissons cette remarque de côté. Le jeune homme s'approcha de la jeune demoiselle et alla sur le fauteuil juste à côté du sien. Le jeune homme décida de mettre en pratique justement ce conseil pour améliorer son anglais, malgré son accent hispannique que l'on pouvait ressentir dans sa voix. Peut être que cela pouvait donner un côté chaleureux du sang chaud hispannique... mais que ce que je raconte moi??

Je me nomme Antonio Perral, et je viens d'Espagne. Mon anglais n'est pas terrible. En tout cas en vous entendant, j'ai l'impression que vous venez de la famille royale d'Angleterre, je me trompe?

En général, le jeune homme parlait trop vite sans penser aux conséquences. Il n'était pas le genre à réfléchir à ses propos et préférait plutôt dire le fond de ses pensées. En général cela lui amenait des ennuis, mais c'était un côté que beaucoup de gens appréciaient néanmoins, du moment qu'il donnait bien entendu des avis plutôt favorables en la personne à qui il parle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lost-and-survived.forum-2007.com/index.htm
Noémie Dubois
Je suis une femme… Les films d’horreurs et d’actions ce n’est pas mon truc…
avatar

Féminin Nombre de messages : 509
Pensée du moment : Je suis parfaite, et alors ?!
Profession : Future Reine d'Angleterre voire Premier Ministre
Love : Personne n'est assez bien pour moi
Date d'inscription : 29/06/2007

Feuille de personnage
Je soupçonne: Toi, ou peut être toi en fait =]
Indice De Survie:
100/100  (100/100)
Fréquentations:

MessageSujet: Re: Améliorer son anglais [PV. à la Présidente^^]   Ven 6 Juil - 23:51

Si Noémie avait atteri ici par totale inadvertance, elle n'était pas au bout de ses surprises en se rendant compte qu'il y avait déjà une personne dans cette pièce. Non mais franchement, de nos jours, qui fréquentait encore les bibliothèques, à moins d'y être savamment forcé ?! Pas grand monde. Elle en premier. La belle brune bouquinait pas mal parce que pour elle un physique parfait se devait d'aller avec une intelligence hors du commun mais franchement, elle évitait de se pavaner dans une bibliothèque et lisait parfaitement installée dans son lit king size. Question de confort, bien évidemmetn mais question de réputation également. Ca aurait été la fin du monde si une mauvaise langue du genre hyper envieuse l'aurait vu passer des heures dans une bibliothèque glauque et publique, le parfait stéréotype, avec une vieille femme beuglant de se taire. Evidemment, cela aurait été un véritable cauchemar pour sa réputation parfaite. Voilà pourquoi la jeune femme évitait. Mais ici, c'était différent, la bibliothèque étant privée et ne correspondant qu'à une pièce du manoir au même titre que la piscine intérieure ou qu'une salle de bains n'est-ce pas ? Mais bon si Noémie avait atteri là par hasard, à vrai dire elle n'en était pas mécontente, je vous l'ai dit, elle aimait beaucoup lire. Seulement pas en présence d'autres personnes. Hors de question de passer pour une espèce de rat de bibli' même devant un pseudo-attardé qui ne savait pas parler Anglais.

Enfin, bien sûr, Noémie s'était tu et n'était pas allée jusqu'à le traiter d'attardé, de triple idiot ou d'un autre adjectif tout assez sympathique lorsque le garçon eut la merveilleuse idée de relever la tête, simplement parce qu'il avait un physique plus qu'avantageux. Voilà une bonne raison de se taire, pour une fois. Mais bien sûr, la belle brune étant plus qu'exigeante, ce n'est pas parce que ce garçon qu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de croiser était tout simplement un pur canon qu'il était excusé, bien sûr que non. Il fallait le corps et l'esprit, l'un sans l'autre étant tout bonnement inutile. D'ailleurs les riches familles aristocratiques telle que la sienne l'avaient très bien compris. Voilà pourquoi depuis des générations, ils épuraient les moches et les incultes. Je vous explique: un beau devait aller avec une intelligente, ou le contraire. Les gênes se transferaient aux enfants tant et si bien que maintenant, environ soixante ans plus tard, on avait plus que des gens intelligents et beaux. Bon, moins qu'elle, cela va de soi. Et puis il y avait des ratés, genre des déchets toxiques de l'humanité. Sa soeur en était le parfait exemple. Mais bon, c'était le brouillon avant l'oeuvre d'art, la toile de maître étant... elle même, pour les idiots qui n'auraient pas encore compris. Voilà, en somme, l'une des nombreuses théories de la jeune femme qui ne se laissait jamais démonter, même par les rabats-joie qui prétendait genre, savoir que la génétique ne marchait pas de la sorte. Ils voulaient juste garder ce petit secret pour eux et éviter de l'ébruiter, point final. Les salauds. Ouf qu'elle était là pour remettre dans l'ordre.

Et heureusement que personne n'était là pour entendre ce qui se passait dans sa petite tête bien remplie. En effet, Noémie était plutôt imaginative et n'avait pas son pareil pour envenimer les choses et d'ailleurs concocter des petits plans assez sordides. Mais bon, nous y reviendrons plus tard, n'allons pas abaisser toutes ses cartes d'un coup, ce serait franchement dommage. Et puis si elle a envie de vivre sa vie comme un film dans lequel elle serait l'héroine superbe et nevrosée, libre à elle, non ?! Noémie finit par sortir de ses pensées en totale ébullition et reporta son regard bleuté sur le visage parfaitement sculpté de son interlocuteur, qui grâce à celui-ci, arrivait à avoir un minimum d'intêret à ses yeux, ce qui n'était franchement pas donné à tout le monde. A sa remarque, elle esquissa un sourire mi-amusé mi-narquois - oui être gentille trop longtemps, ce n'était pas pour elle, la seule chose d'angélique chez elle étant son joli minois - et haussa les épaules, bien décidé à en rajouter une couche. Non mais c'est vrai, être coincée dans ce manoir avec des individus insipides n'était franchement pas l'idée qu'elle se faisait de "vacances".


Je te l'accorde. Un manoir fantôme, flippant et surtout plein de courants d'air. Et en plus, on ose appeler ça des vacances. Sérieusement, si mon portable avait un minimum de réseau sur cette île minable, nos soit-disant hôtes auraient à faire à moi !

Noémie avait parlé assez rapidement et d'un ton des plus froids et agacé, sans même s'en rendre compte. A croire que c'était naturel chez elle. Mais bon il fallait dire que tout était contre eux dans ce misérable manoir et que par conséquent, elle avait le droit d'être en colère. Et puis, il fallait avouer également que la jeune femme avait parfois des accès de violence à la Summer, la petite brunette d'un sitcom débile pour ado prépubères. C'est ce qui faisait son charme disait-elle, même si à vrai dire, ça pouvait être plutôt destructeur pour la personne qui subissait ses foudres. Elle était presque devenue spécialiste en menaces bidons, parce que bien évidemment, elle ne comptait éventrer, éviscerer ou même arracher les yeux de personne. Même si elle le disait relativement souvent. Bien sûr, malgré que toute son attention soit porté sur elle, Noémie avait remarqué que le jeune homme avait un adorable petit accent Espagnol - oui elle adorait les accents en tout genre - ce qui le plaçait de la catégorie "idiot inculte" à celle "charmant étranger assoiffé de connaissance". Oui ça fait tout de même mieux, je vous l'accorde. On peut dire qu'il était remonté dans l'estime de la belle brune, et pas qu'un peu. Enfin si, qu'un peu, faut que j'arrête de mentir moi xD.

Noémie le regarda se lever et s'assoir à ses côtés sans rien ajouter et se contenta de décroiser, puis de recroiser ses jambes parfaites, d'un geste totalement spontané bien évidemment, et non pas pour que le garçon soit tenté d'y jeter un coup d'oeil interessé, loin d'elle cette idée voyons, arrêtez d'être si mauvaises langues (a). Elle eut vite la confirmation de son adorable accent en l'entendant se présenter. Bien sûr, son nom sonnait clairement hispanique, son physique moins. Noémie fut cependant aux anges en entendant la fin de sa phrase, se retenant tout de même de bomber le torse et d'afficher un sourire fier et pompeux. La flatterie, c'était un truc ultra facile et elle avait appris à s'en méfier, même si à vrai dire, ça marchait presque toujours, tant elle avait une bonne estime d'elle même. D'ailleurs, elle faisait presque partie de la famille Royale. Nan mais c'est vrai: ils allaient souvent dîner chez eux, et la Reine avait fait de son père un Lord, malgré qu'il soit un politicien très populaire et rageusement opposé à Gordon Brown. Mais bon, c'était tout de même un minimum offensant, parce que contrairement à la famille Royale, la belle n'avait pas hérité du gêne de la laideur, qui semblait s'accrocher telle une sangsue à la pauvre famille royale. Enfin, elle prenait tout de même très bien cette remarque étant donné qu'elle comptait bien attrapper William dans ses filets, malgré son air trop propret et sa tête de niais. Oui, ils étaient amis. Mais ce crétin semblait toujours être obligé de se conduire comme un parfait gentleman et c'était fatiguant. Oh et puis sa copine officielle était ignoble avec ses dents de cheval et son haleine putride. Enfin. Pour l'instant, Noémie ne s'interessait pas trop à William parce que pour qu'elle consente à se taper un blondinet pas super sexy il fallait un retour: genre le trône. Or, le prétendant au trône était son goret de père. En somme elle pouvait toujours empoisonner son père et se marier avec lui. Voilà un plan infaillible. Et si William n'avait pas la carrure elle l'empoisonnerait à son tour et finirait avec Harry. Après une teinture et un relooking, il devait sûrement être baisable, non ?!


Enchantée. Moi c'est Noémie Dubois et je te rassure mon Anglais est parfait, même si mon nom laisse penser le contraire. Fort heureusement, c'est la seule chose de Français que je possède, si l'on exclut mon père. Et non, même si c'est flatteur, je n'appartiens pas à la famille royale. Franchement, tu trouves que je leur ressemble ?! Parce que si c'est le cas, dis le, ma mère est chirurgienne esthétique, elle pourrait arranger ça. Mais c'est vrai que je les connais bien. Très bien même.

_________________

. Being nasty makes me feel good .
She lights up the room

Simply Perfect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Améliorer son anglais [PV. à la Présidente^^]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Améliorer son anglais [PV. à la Présidente^^]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Navires Belge avec équipage Anglais
» Ateliers d'anglais pour les petits - à Morestel
» L’avion anglais envasé depuis 60 ans renfloué vendredi à Sallenelles
» Perfectionner son anglais
» berceuses et comptines en anglais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le premier étage :: La grande Bibliothèque-
Sauter vers: